samedi 3 juin 2017

[Critique] Hiyokoi - Moe Yukimaru

  Mon avis


Hiyokoi

Genre: Manga, Shôjo
Tome: 14
Parution:  Janvier 2014
Éditeur: Panini

Prix: 7.05€
                                                                     





Hiyori Nishiyama est une jeune fille de 15 ans, complexée par sa petite taille (elle mesure 1 mètre 40). De retour au lycée, après plusieurs mois d'hospitalisation suite à un grave accident, Hiyori espère pouvoir s’intégrer et se faire des amis malgré sa timidité maladive. En classe, elle se retrouve assise à côté de Yushin Hirose, un garçon joyeux, populaire et surtout très grand (il mesure 1 mètre 90). En bref, son parfait opposé. Cette rencontre va bouleverser la vie de la discrète Hiyori.




                                                                                                                                                                                                         oiseau mignon art noir décoration



Un manga plein de douceur et de positivité



Hiyori est une jeune fille totalement coupée de la réalité du monde, et l'idée de se retrouver dans une classe entourée de gens totalement inconnu l’angoisse. 
Nous avons donc dés le début du manga l'image d'une héroïne fragile, sensible et extrêmement timide. Elle qui pensait pouvoir se fondre dans la masse va rapidement comprendre que le lycée n'est pas un endroit facile à vivre.

Nous sommes ici confronté à la réalité du lycée vu par une jeune fille très méfiante. Cependant un élément inattendu va venir bouleverser la petite vie bien tranquille de Hiyori, la rendant de plus en visible au reste de la classe, à son grand malheur.
En effet, Yushin est également un nouvel élève. Il est grand, mystérieux, très sociable et toujours de bonne humeur. Il semble être le parfait opposé de Hiyori, et pourtant il va venir s’intéresser à elle.

Nous retrouvons ici un cliché assez gros: le garçon populaire et très beau venant s’intéresser à une fille totalement invisible, timide et qui manque de confiance en elle. Pour l'originalité c'est un peu raté, pourtant nous ne pouvons que nous attacher à l'histoire pleine de rebondissements parfois inattendu.

En effet, Yushin semble vouloir aider Hiyori à prendre gout à la vie et à s'épanouir. Il l'aide à voir les bon côtés de la vie et lui redonne confiance en elle.

Nous avons également une belle histoire romancé, à la fois innocente et pleine de douceur, ainsi que de belles histoires d'amitié le tout enrobé de quelques péripéties contrariantes.


pour conclure




Je donne à ce manga un 17/20, car il est plein de douceur, les dessins sont magnifiques et c'est un magnifique 'page-turner'.


                                                                                                              chat   chatchatchat chat


Qualité d’écriture: 5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 5/5
Crédibilité des personnages: 4.5/5
Surprise du dénouement:  2.5 /5 




© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés





❀ Mes précédentes chroniques de manga 


                                                                            Fairy Tail                The speeling princess

3 commentaires :

  1. Haaaaan j'ai trop envie de le lire!!!! *.*

    RépondreSupprimer
  2. NL:
    Coucou,

    J'espère que tout va bien pour toi?

    Je viens de publier une nouvelle chronique sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/june-05th-2017

    Je te souhaite un très bon lundi! :D

    RépondreSupprimer
  3. Haha oui je comprends, il est vraiment super j'avais adoré ! Et merci je vais voir ça de suite ! :)

    RépondreSupprimer