samedi 27 mai 2017

[Critique] Le chercheur - Lars Muhl


  Mon avis


Le chercheur

Genre: développement personnel  
Pages: 236
Parution:  Mars 2017
Éditeur: Flammarion

Prix: 14.90€
                                                                     





"J’avais toujours su qu’un être était plus que sa simple identité. 

J’avais toujours su que la véritable personne se trouvait quelque part derrière les défenses ou les écrans protecteurs procurés par les titres, les carrières et les emplois. 

J’avais toujours su qu’en dernier recours, quelles que fussent nos conditions de vie et notre position sociale, tout paraissait étrangement illusoire, une fois replacé dans la perspective de l’éternité." 





                                                                                                                                                                                                         oiseau mignon art noir décoration




Une expérience enrichissante noyée dans un roman décevant et excessif.


Nous suivons le parcourt d'un homme anciennement célèbre, ayant côtoyé la superficialité et le matérialisme de notre monde.
Aujourd'hui, il comprend avoir vécut tout ce qu'il avait à vivre dans ce milieu, et sens que celui-ci ne lui correspond plus. Il commence alors à se chercher lui même en écoutant son corps, ses intuitions pour ainsi devenir celui qu'il veut être.

Cependant, nous comprenons à travers ce roman que les chemins pour apprendre à se connaitre son souvent subtils voir semés d’embûches.
L'auteur nous prouve qu'il faut beaucoup de volonté pour changer aussi bien ses habitudes que ses convictions, et que nous avons besoin de beaucoup d'ouverture d'esprit pour grandir.

Par conséquent, ce roman a pour but de nous apprendre à grandir, a évoluer et a prendre en compte les signes envoyés pour nous, se reflétant au travers notre corps ou encore nos intuitions.


De plus, il y a beaucoup d'incohérences au sein même de cette oeuvre.
En effet, nous avons à plusieurs reprise des exemples concret de comment agir ou encore des phrases ou histoires censé nous motiver et nous faire grandir. 
Or, celles-ci sont souvent clichées, ou déjà vu et connu pour des personnes habituées aux livres sur le développement personnel. Nous pouvons alors penser que ce roman vise principalement les novices dans ce domaine.
Or, nous avons des descriptions de ses états d’esprit ou de ses expériences très confuses voir totalement excessives parfois.
Par conséquent, un novice en développement personnel aurait beaucoup de mal à s'identifier au personnage et le croire.
Donc ce livre semble vouloir à la fois s'adresser à tous le monde, et en même temps à personne.


Le style d'écriture est assez lourd, avec des tournures de phrase complexe et souvent confuse. Il est très laborieux de s’accrocher au fil de l'histoire, surtout avec l’alternance passé présent qui apport encore plus de confusion, tout en n'ayant que peu d’intérêt pour l'histoire.




pour conclure




J'attribue à ce roman la note de 7.5/20, note très basse car je n'ai pas pu le finir. Nous ne nous attachons pas au personnage, et l'écriture est brouillon voir prétentieuse. De plus son expérience est enrichissante, mais tellement pleine de clichés et d’excès qu'il nous est difficile d'y croire.


                                                                                                              chat   chat chat chatchat


Qualité d’écriture: 3/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 2/5
Crédibilité des personnages: 2.5/5
Surprise du dénouement:  0 /5 (Abandonné)



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés






❀ Mes chroniques similaires 


                                                                            Pour tout ce que la vie nous donne                   Se résoudre aux adieux                      L'homme qui voulait être heureux  

2 commentaires :

  1. Ah mince dommage :/ Du coup il ne me tente pas vraiment

    RépondreSupprimer
  2. C'est sur que je ne peux pas te le conseiller, parés peut-être étais-je trop jeune pour ce roman ? Je ne sais pas du tout mais je suis totalement passée à côté !

    RépondreSupprimer