jeudi 18 mai 2017

[Critique] Blue, la couleur de mes secrets - Camille Pujol


  Mon avis


Blue, la couleur de mes secrets

Genre: Young adult, contemporain
Pages: 211
Parution:  Janvier 2017
Éditeur: Michel Lafon
  Prix: 14.95€
                                                                     




À dix-sept ans seulement, Blue dissimule un lourd secret qui l’a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec sa famille, et à rester le plus discrète possible.
Mais ses mystérieux cheveux bleus captivent tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Comment se fondre dans la masse alors qu’elle commence à recevoir des lettres anonymes et que Nathan, un jeune homme à la terrible réputation, a décidé de la percer à jour ?





                                                                                                                                                                                                         oiseau mignon art noir décoration



Une histoire au font engagé mais malgrés tout très niais et très cliché.


En effet, nous plongeons aux côtés d'une mystérieuse adolescente, Blue, qui semble bien décidée à vouloir s'intégrer dans son nouveau lycée.
Par la suite, elle se retrouve plongée dans des ennuis reliés à un jeune homme qui ne semble pas vouloir la laisser tranquille. Celui-ci est le parfait archétype du bad boy, sombre, mystérieux appartenant à une bande et ayant un caractère impulsif et destructeur.
Nous commençons l'histoire sur un parfait cliché typique de roman pour adolescents.

Le style de l'auteur est également dérangeant, peu assuré avec un vocabulaire peu recherché. La plume est lisible et fluide, mais impersonnelle et basique.

De plus, nous observons de nombreux faux raccords au fil de l'histoire. En effet, certains éléments sont parfois trop gros pour être crédibles ou parfois impossible.
Il est assez compliqué de donner des exemples sans spoiler des éléments importants, mais si nous réfléchissons vraiment en lisant ce roman, beaucoup de petits détails sont illogiques, comme, lorsqu'elle changera sa couleur de cheveux en moins d'une heure...

La relation qu'elle entretient avec le Bad boy est quant à elle très niaise et pleine de rebondissement. L’héroïne change sans cesse de point de vue sur ses sentiments, un coup, elle l'aime, la seconde d’après elle se rend compte qu'il est mauvais pour elle, mais la seconde d'encore après elle le pardonne...C'est ici un aperçu très caricaturé, mais réaliste.

Un autre point pour le moins déplaisant c'est le caractère de l’héroïne. Elle manque cruellement de personnalité et de force de caractère. Elle est aussi très nombriliste et n'arrive pas à prendre de recul et voire les conséquences de ses actes. En soi, elle semble correspondre au cliché parfait de l’adolescente.

Cependant, certains points restent très intéressants.

En effet, la plume est très fluide et accessible, par conséquent, elle se lit rapidement. L'histoire est quant à elle addictive et le suspense est très fort.
En effet, nous apprenons des informations sur le passé de Blue par brides, et plus nous avançons dans l'histoire, plus nous commençons à la comprendre.

Il y a également un fond très engagé, même s'il ne se voit pas très bien, caché derrière une romance clichée et niaise et une héroïne sans beaucoup de caractère.
En effet, l'auteur dénonce avec sensibilité les conséquences non seulement de la drogue, mais également des mauvaises fréquentations. Elle nous montre l'impact destructeur de la drogue sur les hommes, et la violence qu'elle engendre aussi bien sur soi mais également pour notre entourage.

Elle nous montre aussi l'importance d'écouter son instinct et de fuir des situations malsaines pour nous-même, malgré les promesses ou la présence d'êtres chers, au risque de faire des choses que nous pourrions regretter, ou de nous mettre en danger.

Il y a beaucoup de réalisme dans la façon où l'auteur à d'écrit les scènes violentes dû à la drogue, ainsi que la psychologie de ceux qui regardent, impuissants, ceux qu'ils aiment se détériorer. Nous comprenons alors ses peurs, mais également ses désillusions et ses espoirs. Blue espérait et voulait vraiment croire que celui qu'elle aime arrêtera la drogue comme il lui disait, mais son instinct, celui qu'elle a tant refoulé et ignoré ne lui mentait pas.

L'auteur montre alors que certes, nous pouvons être jeunes et faire des erreurs, mais que nous devons malgré tout garder à l’esprit que nos erreurs peuvent avoir des conséquences bien plus dramatiques que ce que nous imaginions. 
Par conséquent, l'amour où encore la famille n'est aucunement une excuse pour rester dans ces situations malsaines, nous devrions avant tout penser à notre sécurité.


pour conclure



Je donne donne à ce roman un 10/20, car malgré un beau fond qui mérite d'être détaillé et analysé pour son message engagé, la romance clichée et niaise ainsi que le manque de cohérence discrédite ce roman.
L'auteur étant encore jeune, peut-être devrait-elle prendre du recul par rapport à ses désirs d'adolescente et se concentrer plus sur les messages qu'elle veut véhiculer et les mettre au premier plan.
Il y a beaucoup de potentiel selon moi, mais la romance ainsi que les clichés ne devraient pas être aussi présents,  car au final le message que veut véhiculer l'auteur passe complètement à la trappe.



                                                                                                              chat   chat chatchat chat


Qualité d’écriture: 2/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 4/5
Crédibilité des personnages: 2/5
Surprise du dénouement:  2/5 



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

6 commentaires :

  1. NL:
    Coucou,

    J'espère que tu vas bien? :D
    Une nouvelle chronique est en ligne sur le blog: http://lecturesdunevie.weebly.com/home/broken-mind-ls-ange

    Je te souhaite une très bonne fin de semaine :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, merci à toi je vais voir ça au plus vite ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre est dans ma PAL prioritaire, j'espère plus aimer que toi du coup :/

    RépondreSupprimer
  4. Haha, oui moi je n'ai pas beaucoup aimé, mais j'ai quand même fait l’effort de trouver des aspect positifs ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est un roman qui m'avait plu mais sans plu, un peu trop cliché et frustrant.

    RépondreSupprimer
  6. Oui tout à fait d'accord avec toi ;)

    RépondreSupprimer