jeudi 2 mars 2017

[Critique] Jason et la toison d'or Tome 1 - Luc Ferry


  Fleurs - bleu


Jason et la toison d'or, Tome 1 : Premières armes

Genre: BD
Pages: 56
Parution:  Novembre 2016
Éditeur: Glenat
  Prix : 14.50€
                                                                                                                         

  




Héritier du trône d’Iolcos, Jason est le seul survivant d’un massacre perpétré par son oncle, le félon Pélias. Mis en sécurité par sa mère, il parfait son apprentissage auprès du meilleur éducateur de la Grèce : le centaure Chiron. Devenu adulte, Jason part alors accomplir son destin et réclamer son trône. Mais, piégé par son oncle, il se retrouve à devoir entreprendre la plus périlleuse des missions : rapporter la toison d’or, un trésor aussi inestimable qu’inaccessible. Pour s’en emparer, il va devoir s’entourer des meilleurs. Et bâtir un navire capable de traverser le terrible Détroit des Dardanelles. Alors, seulement, le voyage pourra commencer...




                                                                                          oiseau noir



Ce que j'ai tout d'abord beaucoup aimé, c'est cette initiative de remettre la mythologie au goût du jour. Nous connaissons pour la plupart ces figures emblématiques que sont Jason, Zeus, ou encore Héraclès mais au fond, nous en connaissons peu sur leurs histoires. 
Cette BD retrace donc le début des aventures de Jason. Les dessins sont très beaux et très détaillés. J'ai beaucoup aimé l'emploi du vocabulaire de l'époque, donnant beaucoup de réalisme à l'oeuvre. 
J'ai également beaucoup aimé l'histoire mythologique en fin de tome qui nous en apprend plus sur ces époques et cette croyance.
Cependant, j'ai trouvé que l'histoire avançait très vite, tout est superflu et peu approfondi. Les émotions des personnages sont totalement absentes et il y a peu de sensibilité.
De plus, j'ai trouvé que le vocabulaire mythologique était peu expliqué. M'intéressant à ces héros, je savais ce qu'était la pythie ou encore pourquoi l'oracle de Delphes avait autant d'importance, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Cette BD n'est donc pas totalement accessible à tous, et encore moins aux plus jeunes, quelques explications en bas de page auraient été les bienvenues.


pour conclure


J'ai beaucoup aimé cette BD, je lui donne donc un 17/20, cependant j'aurais aimé qu'elle soit plus approfondie et plus travaillée.



                                                              chat chat  chatchatchat               


                                                    
Qualité d’écriture: 4/5

Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 4/5

Crédibilité des personnages: 5/5
Surprise du dénouement:   4/5 



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés





❀ Mes précédentes chroniques de BD 


                                                                                                                                                         Contes du grand nord                                        Fairy Tail                            

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire