dimanche 26 mars 2017

[Critique] Les filles des autres - Amy GENTRY

  Mon avis


Les filles des autres

Genre: Thriller
Pages: 336
Parution:  Janvier 2017
Éditeur: Robert Laffont
  Prix: 19.50€
                                                                     




Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D'ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ? 

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu'une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c'est Julie.
Passé la surprise et l'émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu'un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n'osant s'avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne...






                                                                                                                                                                                                         oiseau mignon art noir décoration




Ce roman fut un véritable choc émotionnel !

Dès les premières pages, nous sommes confrontés à un événement très fort, l'enlèvement de Julie, une jeune fille âgée de treize ans. La scène nous est contée sous les yeux innocents de sa petite sœur, apeurée et perdue face à cette situation surréaliste pour une enfant. 
Ce point de vue nous plonge avec force et sensibilité au coeur de ce roman très psychologique et émouvant. L'auteur parvient à d'écrire la scène avec beaucoup de réalisme, en nous faisant passer par de multiples émotions telles que la peur, mais aussi l’incompréhension de cette nature humaine. 
Nous retenons notre souffle à chaque seconde de l'enlèvement, un peu comme une mère se tenant au côté de cette enfant invisible, voulant vainement la protéger.

Le début de ce roman pose magistralement le décor, et nous embarque dans cette aventure émotionnelle et psychologique intense.


La suite est tout émotionnelle, mais l’intensité s'estompe progressivement pour laisser place au mystère planant au-dessus du miraculeux retour de Julie. 
Beaucoup de questions se bousculent dans notre esprit, et les réponses arrivent très lentement. Le suspense est très fort et nous tient en haleine jusqu'à la fin.
De plus, l'auteur a su revisiter les alternances passées présentes afin d'apporter beaucoup de sensibilités et de réalisme à l'oeuvre. Nous découvrons au travers d'un regard innocent la vie des personnes enlevées, et sommes confrontés à la déchéance de la nature humaine. 

Comment ne pas être traumatisé auprès de tels événements ? Nous devenons des tous autres personnes, comment nous sentirions-nous face à notre ancienne chambre, symbole d'une vie heureuse qui vous a été volée, arrachée, refusée ?

En parallèle, nous avons le point de vue de la famille, vivant chaque jour rempli de culpabilité et de désespoir.

Et s'ils s'étaient réveillés cette nuit-là, auraient-ils pu la sauver ? Leur petite fille est-elle encore en vie malgré les soupesons pessimistes des enquêteurs ?

Encore une fois, la sensibilité domine. Nous comprenons les difficultés que des parents peuvent rencontrer pour vivre après un événement si tragique, et comprenons que le doute est à la fois notre pire ennemi dans ces moments, mais également notre seul moyen de tenir le coup.


Cependant, quelques transitions restent légèrement floues, et peuvent parfois nous perdre temporairement dans le fil de l'histoire.
J'ai également trouvé quelques petites incohérences, où certaines actions, certaines questions, auraient facilement pu être résolues ou éclairci, or l'auteur a préféré prendre des chemins détournés et parfois peu crédibles.



pour conclure



J'attribue à ce roman la note de 19/20, car malgré quelques petits défauts, c'est une oeuvre extrêmement sensible qui nous plonge au coeur d'une famille qui tente de se reconstruire et d'un mystère intrigant.


Une magnifique découverte qui ne peut que nous émouvoir profondément.



                                                                                                              chat   chatchatchat chat


Qualité d’écriture: 5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 5/5
Crédibilité des personnages: 4.5/5
Surprise du dénouement:  4.5 /5 



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés





❀ Mes chroniques Robert Laffont 


  La Faucheuse                      Chasseurs de livres                    Le Monstrologue                     L'horizon à l'envers
                                                                                                  La Faucheuse                      Chasseurs de livres                    Le Monstrologue                     L'horizon à l'envers 

4 commentaires :

  1. Tu donnes vraiment envie de lire ce roman, vraiment !

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup, je l'ai trouvé vraiment beau et bien abordé ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ohoh je l'ai pas mal vu tourner sur la blogo et insta (la couverture est un peu tape à l'oeil ahah) Mais tu m'as vraiment donné envie de le lire ! **

    RépondreSupprimer
  4. Merci, moi aussi je le voyais beaucoup c'est pour ça que je l'ai lu, parce que la couverture ne m'attirait pas du tout à la base :')

    RépondreSupprimer