mardi 21 février 2017

[Critique] Quand reviendront les cygnes - Paul Ivoire

  Fleurs - bleu - cute - mignon kawaii


Quand reviendront les cygnes

Genre: Contemporain
Pages: 300
Parution:  Juin 2016
Éditeur: Librinova
  Prix kindle: 2.99€




Gabriel aime le sport.
Laure aime son travail.
Mathis aime les femmes.
Damien aime les voyages.
Leurs routes se croisent, se mêlent, mais n’imaginez rien.


Je remercie de nouveau Librinova pour l'envoie de ce beau roman 



                                                                 oiseau mignon art noir décoration



Tout d'abord, ce que j'ai beaucoup aimé dans ce roman, c'est le comique de situation. Nous avons Gabriel qui a accidentellement endommagé la voiture de Laura, or ceux-ci sont amenés à se côtoyer sans savoir qui est qui.
J'ai beaucoup aimé ce rapprochement, l'auteur pose alors le problème des appriories. Si Laura avait su qui était Gabriel et ce qu'il avait fait, y aurait-il eu une histoire entre les deux personnages ?

Ce qui m'a ensuite beaucoup plu, c'est ce mystère en deuxième plan avec Mathis et Damien, une enquête va venir donner du piment et du mystère à l'oeuvre.

De plus, j'ai remarqué un efforts sur l'approfondissement des personnages secondaires. Nous voyons que l'auteur ne se contente pas d'utiliser ses personnages, mais leur donne une vrai vie, en prenant soin de leur créer des personnalités et en travaillant dessus. Ce travail donne beaucoup de réalisme à l'histoire, et nous permet de nous attacher à presque tous les personnages, malgré leur défauts.

L'auteur nous montre à travers ce roman l'importance d'aller au delà des apparences.

Le seul point qui m'a moins conquise, c'est la relation entre Laura et Gabriel, que je trouve très belle, mais un peu monotone et prévisible. J'aurais aimé plus de piment, ou des péripéties plus originales pour nos deux héros.




pour conclure



J'attribue à ce roman un 16/20, car j'ai beaucoup aimé l'histoire en général ainsi que la morale très présente, qui est de ne pas se fier aux apparences. Ce roman a beaucoup de sensibilités et les personnages sont très attachants.

                                                                              chat chat  chat chatchat


Qualité d’écriture: 4.5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 4.5/5
Crédibilité des personnages: 4.5/5
Surprise du dénouement:   2.5/5 



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés






❀ Mes chroniques similaires 




                                                                                           Réparer les vivants                   Se résoudre aux adieux                  Vivre vite                  L'homme qui voulait être heureux                        

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire