lundi 20 février 2017

[Critique] Pas vraiment mienne - Catherine Bybee

Pas vraiment mienne - Catherine Bybee

  Fleurs - bleu - cute - mignon kawaii


Pas vraiment mienne

Genre: Romance
Pages: 380
Parution:  7 février 2017
Éditeur: Amazoncrossing
  Prix: 9.99€

                                                            



La superbe Katie, alias Katelyn Morrison, héritière de l'empire des hôtels du même nom, semble avoir tout pour être heureuse. Mais lorsqu'elle se retrouve face à Dean Prescott - le seul homme qu'elle ait vraiment aimé - à l'occasion du mariage de son frère, Katie comprend que quelque chose manque à sa vie. Le destin frappe alors à sa porte, sous la forme d’un adorable nouveau-né, enroulé dans une couverture et déposé devant chez elle. Une lettre poignante de la mère accompagne la petite fille, appelée Savannah, et bouleverse Katie. Elle décide alors de garder le bébé jusqu'à ce qu'elle découvre l'identité de ses parents.







                                                                                         oiseau mignon art noir décoration


Tout d'abord, je tiens à préciser avoir appris que ce roman est en fin de compte le tome 2 seulement après ma lecture, je vais donc le juger comme s'il s'agissait du tome 1.

J'ai dans un premier temps énormément aimé ce rapport qu'entretient l'auteur à l'adoption, nous voyons tout le long de l'histoire que ce thème a beaucoup d'importance et est traité avec beaucoup de sensibilités. 

L'auteur insiste sur l’innocence d'un enfant, et malgré que Katie ne soit pas sa mère biologique, elle est tout à fait capable de l'aimer comme son propre enfant.

Le coeur de l'histoire est donc d'une forte sensibilité, et autour de ce thème de l'adoption et de l'amour maternel, une magnifique histoire d'amour vient s'y ajouter, celle entre Katie et Dean.

Ce qui m'a beaucoup touché dans cette histoire, c'est l'intemporalité de leur amour qui existe depuis leur adolescence. L'auteur montre une histoire sincère, et démontre que malgré toutes les embûches qu'une relation peut croiser, la communication reste le plus important.


En effet, la raison de leur rupture se fondait sur une tragédie suivie de doutes et de suppositions. Nous apprenons que Dean veut des enfants, et que par conséquent Katie ne pourra jamais lui en donner à cause de sa stérilité.

J'ai trouvé cela très fort venant d'elle, arriver à laisser celui que nous aimons, car nous considérons ne jamais pouvoir lui apporter la vie dont il rêve démontre une grande force et un grand amour.


Néanmoins, certains points mon mois convaincu dans ce roman, et cela peut-être du fait qu'il s'agisse du tome 2, mais je ne peux le savoir.

Tout d'abord, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages "utilitaires". Nous en apprenons très peu sur eux, et j'ai souvent eu l’impression que certains étaient présents uniquement pour faire avancer le roman.

Par exemple, nous avons le détective privé. Nous savons qu'il est là, mais il n'intervient que très rarement et uniquement pour donner des informations essentielles au roman.  Je trouve que l'auteur à privilégié l'histoire entre Katie et Dean au détriment des autres personnages tout aussi intéressants.


De plus j'ai trouvé le fil des événements trop prévisibles, avec peu de suspense. La fin était très belle, mais j'aurais également aimé ne pas pouvoir la deviner au fil des pages.


pour conclure



Ce roman fut une belle découverte, cependant je lui donne la note de 14/20 car malgré les histoires d'amour très touchantes, il me laisse un goût d'inachevé. Les personnages secondaires sont trop peu approfondit et le cours de l'histoire s'enchaîne de façon trop prévisible.


                                                                    chat chat  chat chatchat
                                   


                                                    
Qualité d’écriture: 4/5

Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 3/5


Crédibilité des personnages: 4/5
Surprise du dénouement:   3/5 



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés







❀ Mes chroniques similaires 



chronique romance
                                                                                            Entre 2 mondes                              Trop bien pour moi                   La prochaine fois                         Et aprés...                       

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire