lundi 2 janvier 2017

1 Une page, une histoire: Anges & Démons de Dan Brown

une page une histoire une étoile rêveuse



Bonjour mes étoiles ! Je vous présente mon nouvel atelier d'écriture que j'ai intitulé "une page, une histoire".
Je ne sais pas si ce concept existe, cependant il est sortie tout droit de mon imagination !

 Le principe est simple, je donne une page d'un livre aléatoire, et nous devons inventer une petite, ou grande suite avec une fin si vous le souhaitez.
Si jamais vous reconnaissez le roman, vous devez inventer une suite différente bien évidemment ! 



texte roman dan browncouverture livre anges et démons de dan brown










Bird noir

-Allô ?

Robert n'obtenu aucune réponse, et plus il insistait, plus la pression montait en lui. Il savait qu'il y avait quelqu'un au bout du fil, il pouvait entendre le son de sa respiration, mais personne ne parla.

-C'est quand même fou ce que les gens sont malpolis ! Se dit-il définitivement réveillé.

Il ne s’attarda cependant pas longtemps sur cet événement pour le moins étrange, et repensa à son rêve. Un étrange pressentiment parcourra son esprit, il avait déjà fait ce rêve, il en était persuadé, mais quand ?

Plus il y pensait, plus celui-ci devenait vague dans son esprit, un peu comme une sensation ressentie pendant notre enfance, refaisant soudainement surface vingt ans plus tard. On se rappelle avoir déjà ressentie cela, mais impossible de s'en souvenir la date ni l'origine. Sa réflexion s'arrêta brusquement, lorsqu'il vils chiffres indiqués sur la petite horloge accrochée à la tapisserie de sa chambre.

-Bon dieux ! Ma réunion est dans à peine dix minutes ! Je n'aurai jamais le temps de me préparer et de traverser toute la ville à cette allure ! S'exclama-t-il en tentant d'accrocher sa cravate  comme il faut. 

Une fois prêt, Robert sorti de son appartement, se préparant à courir un marathon, quand il la vit. Robert reconnut la jeune femme de son rêve, elle semblait avoir vieilli, mais c'était bien elle, traversant d'un pas rapide la rue d'en face. Elle allait à l'opposé de sa direction, il devait donc choisir entre la suivre, rater sa réunion et prendre le risque d'être renvoyé, ou bien la laisser partir et ne jamais connaître les réponses à ces questions ?

Robert regarda le sommet de son entreprise, dominant la rue entière, et lui tourna le dos. Il regrettait déjà son geste, mais son regard était comme envoûté par cette femme qu'il avait vu en rêve. Elle semblait pressée, il eut du mal à la rattraper, mais quand il crut avoir perdu sa trace, il l'a vu rentrer dans un grand cabinet d'avocats. 

Il passa la porte en verre coulissant et s’apprêta à lui adresser la parole quand une voix le coupa dans son élan.

-Je suis désolée, monsieur, mais vous ne pouvez pas entrer ici sans vous présenter à l'accueil. Dit une voix féminine très aimable.
Robert se tourna vers elle. Elle était habillée de façon très raffinée, il devait s'agir d'une célèbre entreprise.

-Je n'ais pas de rendez-vous, mais j'en ai juste pour une seconde. Soutint-il l'air pressé.

-Je suis navré, mais je n'ai pas le droit de vous laisser passer sans motif particulier.

Robert, résigné, fit demi-tour. Il lui demanda malgré tout si elle connaissait le nom de la femme qui était entrée juste avant lui.

-Oui bien sûr, c'est elle qui dirige cette entreprise, et ce depuis des années, c'est vraiment un modèle de réussite pour nous tous. Son nom est Langdon, Thania Langdon, il me semble. 

Robert eut un soudain vertige a l'annonce de ce nom. Il venait de revoir celle qui l'avait abandonné lorsqu'il avait sept ans. Elle avait apparemment toujours gardé le nom de son père, il ne comprit pas pourquoi, mais n'u pas par la force de chercher une explication, cette nouvelle l'émut profondément. Il fut soudain pris d'une envie de lui parler, de rattraper le temps perdu, de trouver les réponses à ces questions de petits garçons abandonnés. Quand celle-ci réapparu dans le haut le, leurs regards se croisèrent. Robert ressenti une joie intense, mais celle-ci retomba rapidement, laissant place à un trou béant dans son cœur.

-Excusez-moi monsieur, j'aimerais accéder au dossier qui sont devant vous. S'exclama-t-elle froidement.

Elle ne l'avait pas reconnu.




dessin fleur



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

2 commentaires :

  1. Ohhhhh je saute de joie. Oh oui je participe. Yeah. Quelle idée géniale.Puis ton texte est très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci merci :3 Je suis impatiente de voir ce que ça va donner pour toi, t'en de mystère *.* hihi ^^

      Supprimer