mercredi 26 octobre 2016

[Critique] La trilogie de Mino 1 de Gert Nygardshaug

La trilogie de Mino 1 de Gert Nygardshaug

  Fleurs - bleu - cute - mignon kawaii


La trilogie de Mino 1

Genre: Policier 
Pages: 304
Parution: 1989
Éditeur: J'ai lu
Collection: Nouveaux Millénaires
  Prix: 8.50€




La vie du jeune Mino Aquiles Portoguesa, chasseur de papillon, changera à jamais le jour où il verra son village et sa forêt réduits à néant par les grandes compagnies pétrolières américaines, et tous ceux qu’il aime tués ou envoyés dans les bidonvilles des mégapoles sud-américaines.
Alors il deviendra le bras armés de cette Amazonie que l’homme blanc foule au pied, de tous ces pauvres gens sacrifiés au nom du progrès. Alors il les tuera à son tour. Tous. Un par un.



Je remercie l'équipe BABELIO pour cette opération masse critique, et pour l'envoie de ce roman !


babelio.fr



                                                               oiseau mignon art noir décoration







Je dois dire que je ne m'attendais absolument pas à ce genre de roman. En commençant ce livre, j'y ai d'abord trouvé un début difficile. Je ne me suis pas immédiatement identifié et projeté dans le personnage. Mais ce sentiment, c'est très vite atténué lorsque je me suis rendu compte à quel genre de roman, j'avais à faire. 

Nous suivons donc les aventures de Mino, personnage très attachant, qui nous fait découvrir l'environnement dans lequel il évolue.
L'auteur arrive à nous décrire des paysages avec tant de réalisme et de vivacité que nous avons l'impression de nous y trouver. C'est vraiment très impressionnant et très fort, alors évidemment, lorsque cet environnement se trouve menacé, nous éprouvons un sentiment de révolte aussi puissant que celui du personnage.

Dans  ce roman, l'auteur nous parle des déforestations, et des effets de l'homme sur les milieux naturels. C'est très émouvant, et il nous donne envie de nous rallier à sa cause. 

Lorsque je me suis penché sur la datte de publication de cette oeuvre, je dois avouer que je me suis senti un peu triste, car nous voyons que malgré tout, rien ne change.




pour conclure


Ce roman est fort et poignant, c'est pour cela que je lui attribue un 17/20, car malgré une entrée difficile pour ma part, ce roman engagé est une pure merveille qui ne peut que nous réveiller sur les conséquences de nos actions, et sur les conséquences des déforestations.





                                                    
Qualité d’écriture: 5/5

Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 3/5

Crédibilité des personnages: 5/5
Surprise du dénouement:   4/5 


© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire