dimanche 11 septembre 2016

[Critique] Volutes féminines - Mickaël Gil

                                           Volutes féminines - Mickaël Gil



                                    Fleurs bleues



Volutes féminines

Genre: Nouvelle
Pages: 168
Parution: Aout 2016
Éditeur: Librinova
  Prix: 11.90€
            

                                                         


                                                                                                                                                   

La femme et la cigarette ou l’opposition entre la beauté et le poison dans un recueil de courtes nouvelles qui s’articule autour d’un geste et de ses multiples définitions. Une introspection afin de montrer ce qu’on ne voit plus et redécouvrir l’acte de fumer sous un angle réaliste et original. Traductions multiples de la relation entre féminité et tabagisme, ces nombreux focus ont pour but d’apporter des nuances et un regard plus humain sur les fumeuses.




Tout d’abord, je tiens à remercier l'auteur, Mickaël Gil pour l'envoi de cette lecture fort agréable, pleine de remises en question.



bird noir






Dans cette œuvre, nous sommes confrontés à 50 petites nouvelles, ayant pour thème commun les fumeuses.

Ce qui m'a en premier beaucoup plu, c'est ce nouveau point de vue que nous offre l'auteur. En effet, nous sommes confrontés à 50 situations différentes, 50 points de vue différents ainsi que 50 vies totalement différentes. Nous prenons alors conscience que chaque cas est différent. Parfois, les femmes fument par plaisir, parfois par souffrance.

En tant que personne qui ne fume pas, nous avons du mal à les comprendre. Pourquoi ont-elles commencé ? Pourquoi continuer, pourquoi s’abîmer de la sorte ?

Notre premier regard sur ces femmes est un jugement. Nous jugeons ces gens sans vraiment savoir pourquoi. L'auteur va nous montrer tout au long de ces nouvelles que nous n'avons aucun droit de juger ces femmes.

L'écrivain nous décrit avec une grande ouverture d’esprit un nouveau monde, un nouveau point de vue, et nous fait prendre conscience du rôle de la cigarette dans cette société qui peut être très difficile.


Ces petites nouvelles se lisent très rapidement. La plume de l'auteur est très poétique et fluide, rendant la lecture agréable et captivante. La présence de photographies rend quant à elles le livre plus vivant, j'ai beaucoup aimé que ces photos soient ajoutées en illustration.

Néanmoins, je trouve qu'il y a beaucoup de petites histoires différentes, apportant, certes, beaucoup de témoignages et de situations différentes, mais elles sont selon moi survolées. Nous avons parfois envie d'en connaître plus sur un personnage, alors que d'autres, plus détaillés, m'ont moins intéressé.

J'aurais aimé que certaines histoires aient plus de profondeur, plus de détails. Au final, on ne fait que survoler la vie de ces femmes, et même si nous savons pourquoi elles se sont mises à fumer, j'avais envie d'en apprendre plus sur leurs personnalités, et comment elles vont s'en sortir.


De plus, le nombre de nouvelles est important, et même si les situations sont différentes, le thème reste le même, provoquant des sensations de déjà vu. J'ai un peu décroché au milieu. J'avais envie de fraîcheur, de nouveauté, de surprise.




pour conclure



J’attribue à ce roman la note de 15.5/20, car l'auteur nous apporte de magnifiques témoignages sur les fumeuses. Nous ne pouvons que remettre en question notre jugement sur ces personnes que nous ne comprenons pas en tant que non-fumeur.

La plume est pleine de sensibilité et très fluide, rendant le tout très appréciable.

Néanmoins, les histoires sont selon moi survolées, sans profondeur, et malgré leur impact très fort, le nombre trop élevé de nouvelles pour un même thème rend le roman quelque peu long.

Je recommande ce roman à tous ceux qui ne comprennent pas ce comportement autodestructeur des fumeurs. Je vous invite alors à les accepter, ou du moins comprendre-les et arrêter de les juger.




                      chat chat  chatchatchat                                                    

Qualité d’écriture: 5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 4/5
Crédibilité des personnages: 5/5
Surprise du dénouement 1.5/5


© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

2 commentaires :

  1. Il faut surtout comprendre les non fumeurs qui respirent cette fumée et qui s’empoisonnent 5 fois plus

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est vrai, mais là après ça dépends du respect de la personne. Et c'est aussi à nous de faire attention de ne pas rester proche d'un fumeur ^^

    RépondreSupprimer