mercredi 21 septembre 2016

[Critique] La sixième corde - Caroline Karo et Benjamin Karo

                                      La sixième corde - Caroline Karo et Benjamin Karo



                                     



La sixième corde

Genre: Comédie
Pages: 285
Parution: Mai 2016
Éditeur: Auto-édité
  Prix: 12.62€
            

                                                         


                                                                                                                                                  

Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l'avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie.



Tout d'abord, je tiens à remercier les auteurs, Caroline Karo et Benjamin Karo pour l'envoie de cette agréable lecture.



bird noir






Tout d'abord, j'ai envie de parler de la plume des auteurs, qui m'a beaucoup intrigué.

En effet, je l'ai trouvé très poétique et très fluide. J'ai même été totalement incapable de dire qu'elle partit est écrite par qui. On sent vraiment que ces frère et sœur sont très unis et sur la même longueur d'onde.

Ensuite, nous suivons les aventures d'un jeune couple, qui décide de voyager, retrouver leurs anciens amours séparément.

Ce scénario, en plus d'être original, est absolument magnifique !

J'ai vraiment adoré ce principe qui va aboutir à nous montrer que même si nous n'en avons pas conscience, nous changeons, nous évoluons, et ce, à notre manière.

Personne, où une infime partie des gens, malgré le fait qu'ils vivent ensemble, et partage de nombreux points communs, évolue de façon différente. Ce qui peu nous correspondre chez une personne à un moment de notre vie, peu ne pas nous correspondre un, deux, ou dix ans plus tard.

J'ai beaucoup aimé la morale de cette histoire, qui a un côté très psychologique et très spirituel.

Ce qui m'a par la suite beaucoup touché, c'est la relation qu'entretiennent tous les personnages entre eux.

Elle est à la fois infantile et très unie.

J'ai également noté un travail sur tous les personnages. On en apprend vraiment beaucoup sur eux, ce qui nous permet de nous y attacher.

On peut voir qu'ils ont tous des défauts, et pourtant, ils sont vraiment super.

Pour finir avec les points positifs, j'ai beaucoup aimé ce registre comique qui domine, et qui arrive à nous transmettre un message tout en nous divertissant.

L'utilisation de ce registre était risqué, car il pouvait discréditer la morale de l'histoire. Or les deux auteurs on parfaitement, réussit à nuancer le tout, pour nous donner un roman divertissant, poignant et qui nous amène à une réflexion.

Néanmoins, il reste un point qui m'a moins plu.

J'ai noté l'utilisation d'un vocabulaire grossier. C'est très personnel, mais cela ne passe vraiment pas. Pour une utilisation modérée, ou seulement de temps en temps, encore, je ne dis pas, mais j'ai trouvé qu'il y en avait beaucoup, et cela m'a vraiment bloqué.

Je pense que les auteurs ont voulu donner du réel au roman, ce que je comprends. Mais les personnages sont trop grossiers, et cela les fait plutôt passer pour des gens peu évolués.




pour conclure



J'attribue à ce roman la note de 16/20, car comme on peut le constater par le nombre d’éloges, ce roman m'a beaucoup plu. Sa plume était très sensible et fluide, sans parler de la morale et de la réflexion que pose ce roman qui sont vraiment super.

Je suis seulement déçu par l'utilisation récurrente de vocabulaire grossier.



                        chat chat  chatchatchat        

Qualité d’écriture: 3.5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 4/5
Crédibilité des personnages: 4/5
Surprise du dénouement 4.5/5


© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire