mardi 19 juillet 2016

[Critique] L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle


"Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait."
                                   L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle
                        fleurs bleues

L'homme qui voulait être heureux

Genre: Littérature
Pages: 192
Parution: Avril 2010
Editeur: Pocket
Prix: 6.30€ (Poche)

coup de coeur             
                                                                                                    
                             




Imaginez...


Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où... Son diagnostic est formel: vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.


bird noir






Encore une fois Gounelle nous offre un livre merveilleux. Dans ce roman, l'auteur nous montre beaucoup de spiritualité et de confiance en soi, alliées à une magnifique histoire. En effet, nous suivons les aventures d'un homme tout à fait ordinaire, qui représente à merveille la mentalité des hommes en général, et à travers un vieux guérisseur, nous allons le voir évoluer et s'épanouir. Notre protagoniste va bien sûr commencer par être sceptique, ce qui est propre à l'homme, très peu veulent changer leurs petites habitudes si confortables, mais il va peu à peu commencer à l'écouter, et vouloir changer. On va vite se rendre compte que la volonté de changer est déjà un grand pas, mais que c'est dur, et que ça ne se fait pas du jour au lendemain. Pour pouvoir changer, il faut constamment se dépasser, aller plus loin dans ses objectifs jusqu'à des situations qui nous sont très inconfortables.
  
Gounelle nous offre une très belle plume, accessible pour tous, par sa fluidité qui nous fait lire ce petit roman d'une traite.
  
Ce qui m'a le plus ému dans ce roman, c'est comme toujours chez cet auteur la fin, qui est sublime à mon sens. On voit que le travail du vieil homme n'est pas vain, et qu'il a peut-être changé la vie d'une personne en particulier, mais que celui-ci peut à son tour changer la vie de nombreuses autres personnes. On voit que ce que nous apprenons dans la vie, c'est fait pour être partagé, pour que tout le monde puisse s'épanouir dans la vie.



pour conclure




Ce fut une magnifique lecture très instructive comme toujours, c'est pour cela que je lui mets 20/20, également pour cette fin très émouvante à mon sens. J'aime ce côté qu'a Gounelle de ne pas simplement faire un cours sur ce qu'il sait, mais à vraiment intégrer ce qu'il veut nous apprendre dans un roman, dans une histoire et une morale émouvante.

                                         
                      chat chat  chatchatchat
                                       

Qualité d’écriture: 5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 5/5
Crédibilité des personnages: 5/5
Surprise du dénouement 5/5


fleurs roses

"Vous vous souvenez qu’hier nous avons parlé du bébé qui apprend à marcher et ne se décourage jamais, malgré ses échecs à répétitions ?- Oui- S’il persévère et finit par réussir, c’est notamment parce qu’aucun parent au monde ne doute de la capacité de son enfant à marcher, et aucune personne au monde ne va le décourager dans ses tentatives. Alors qu’une fois adulte, nombreux seront les gens qui vont le dissuader de réaliser ses rêves." Laurent Gounelle


© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés 

2 commentaires :

  1. Celui là est dans ma PAL je t'avoue que tu me donne très envie de le lire ! **

    RépondreSupprimer
  2. Ho oui il était magnifique, surtout la fin elle était d'une incroyable beauté ! *^*

    RépondreSupprimer