jeudi 10 mars 2016

[Critique] Ange ou démon

                                         
                
Ange ou démon

Genre: Fantastique
saison : 2
Parution: Février 2011
                                                                                               
                                                                                                    coup de coeur




A 17 ans, Valeria apprend qu'elle n'est pas une jeune fille comme les autres, puisqu'elle est en fait un ange. Une découverte qui l'amène à résister à la tentation du mal, au risque d'être déchue et si la tâche semble facile, rien ne se passera comme prévu...




oiseau noir



Ange ou démon est une série espagnole, comptant deux saisons dont la deuxième tient seulement neuf épisodes, car, elle a été annulée. Malgré cet arrêt fort dommage de la série, je trouve très appréciable que le producteur n'est pas décidé, comme pour certaines séries comme star crosses ou encore le cercle secret de simplement arrêter là où la série en est, mais de prendre la peine de faire une fin, qui est à mon sens magnifique et représente à la perfection l'idée de la série.

Nous avons donc d'un côté une jeune fille qui tend à lutter contre le mal, et de l'autre un ange déchu qui lui tend à empêcher celle-ci d'accomplir cette mission. Oui, mais voilà, ces deux personnages refoulent leurs émotions pourtant visibles, et cela va nous montrer la psychologie de ces anges déchus. On va apprendre pourquoi ils ont décidé d'opter pour le mal, on va connaître leurs souffrances, leurs cicatrices. On va également commencer à voir les questionnements de Damien, ainsi que ses regrets.

Cette série est pour moi pleine d'émotions, même si à force, les actions commencent à être un peu répétitives, j'ai malgré tout bien accroché. Beaucoup de questions resteront sans réponse, hélas, mais je trouve qu'elle en vaut le coup. Elle contient beaucoup de morale que je trouve très intéressante, et est également emplie de poésie.



pour conclure


C'est sans aucun doute que j'attribue à cette série la note de 16/20, elle allie poésie, sensibilité, et nous montre le point de vue des "corrompus" avec une approche originale.


chat chat chat chat chat

Qualité filmographique: 3/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 5/5
Crédibilité des personnages: 3.5/5
Surprise du dénouement 4.5/5


© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire