dimanche 28 février 2016

[Critique] Wonderfalls

Wonderfalls

Fleurs - bleu - cute - mignon kawaii

Wonderfalls

Genre: Comédie
saison: 1 (Terminée)
épisodes: 13
Parution: Mars 2004








Jaye Tyler travaille dans une boutique souvenir près des chutes du Niagara, et sa vie est plutôt banale voire pire, jusqu'à ce qu'un jour, les objets inanimés commencent à lui parler, lui donnant des conseils autant pour elle que pour les gens qui l'entourent. Alors que sa vie était jusqu'à présent plutôt centrée sur elle-même, Jaye va commencer à s'occuper d'améliorer la vie de ceux qu'elle rencontre. Ce serait simple si son entourage n'était pas peuplé de personnages si hauts en couleur, qui lui causent souvent plus de problèmes qu'elle ne peut en résoudre.



oiseau mignon art noir décoration





Cette série est une très belle découverte.
Au début, j'étais un peu perplexe, une fille qui parle avec des objets... Sérieusement ?! Mais après quelques épisodes, j'ai trouvé cela super original, rempli d'humour, et captivant. En effet, elle ne fait pas juste que parler à ces objets comme à des amis, ces objets lui donnent un indice, et c'est à elle de trouver de quoi ils parlent pour aider une personne. C'est souvent mystérieux, et on se retrouve à la place de l'héroïne, à chercher ce qu'ils peuvent bien vouloir dire.

Ce que je trouve dommage, c'est que certains passages sont un peu niés, et un peu lourds, même si plus on avance dans les épisodes, plus ils arrivaient à me surprendre, ce qui est rare. Certaines actions que je devine, en règle générale, sont tournées de façon imprévisible, amenant de la surprise. Cette série est également bourrée d'humour, il est au premier plan. Ce n'est pas juste un humour dans les paroles, mais un humour volontaire, caricaturé, qui pourrait être lourd comme dans certaines parodies, mais ici bien au contraire, cet humour se fond très bien dans l'ensemble de la série. Nous avons également quelques épisodes très sensibles, avec une belle morale. L'histoire parle de sujets d'actualité comme l’homosexualité, la vie après les études. J'ai même été très touchée par certains épisodes.

Ensuite, j'aime énormément l'ambiance de cette série, qui est bon enfant, dans un décor avec les chutes du Niagara magnifiques. J'aime également l'héroïne, qui est une personne qui se refuse à être gentille, donc c'est la gentillesse qui vient à elle. C'est vrai que le personnage qui est renfermé, a peur de s'ouvrir aux autres et qui finalement prend conscience qu'il a peur, et non qu'il essaie de protéger les autres de leur méchanceté est peu original, mais cette héroïne reste attachante et surprenante...


pour conclure


Je donne à cette série la note de 14/20, car j'ai adoré l'histoire, c'est court, et agréable à regarder. Mais c'est parfois vraiment niais, voire à la limite du supportable, avec des péripéties, non cousues de fil blanc, car on ne s‘y attend pas souvent, mais lourde.
Je recommande vivement à tous ceux qui veulent passer un bon moment et rire !

chat chat chat chat chat

Qualité filmographique: 3.5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 5/5
Crédibilité des personnages: 2.5/5
Surprise du dénouement 3/5


© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire